Joëlle Ricol

Artiste peintre

Suture invisible

L’ art du collage

« La suture est une opération qui consiste à rapprocher les bords d’une plaie et à en lier les tissus par une couture. Dans le collage, ce sont les bords d’histoires peintes que je rassemble.
C’est un art de la réparation et
la suture se doit d’être invisible »

citadelle d'ocre

Citadelle d'ocre

25×25 cm
Technique: pigments, colle arabique et résine. Collage d’écorces traitées.

« Je travaille avec les écorces de bouleau depuis 1998. Je découvre l’extraordinaire richesse de ce matériau que j’utilise comme une peau, à l’endroit ou à l’envers selon les effets souhaités.  Du côté des tons cuivrés provoqués par le vieillissement du tanin, elle me fournit les nuances rouille et ocre dont j’ai besoin pour rappeler les villages du sud marocain où je suis née. Le collage méticuleux des écorces, sur fonds de papier peint, vient sceller l’ensemble . »

corps de femme

Corps de femme

40×40 cm
Technique: pigment, résine, peinture sur papier kraft et papier canson, collage

« Les formes surgissent parfois à mon insu : au détour d’une alliance entre deux fragments de papiers peints que j’assemble en fonction des résonances de couleur et de matière. Le travail de matière installé dans le frais de la peinture par le truchement de frottage, d’estompage, de surimposition de couches pigmentaires est déterminant dans l’émergence d’un thème.»

Visitez

sa galerie

Les collages papiers

2010 - 2018

Le collages pigments-écorces

2010 - 2018

Tableaux

1997 - 2010

Tableaux

2010 - 2018

Tableaux

2018 - 2024